BREAKING NEWS

Les bonnes pratiques pour bien entretenir ses équipements de pompage

Les bonnes pratiques pour bien entretenir ses équipements de pompage
20 Août
3:10

Les pompes sont des équipements pratiques même si on a tendance à ne les utiliser que dans certaines situations. Les pompes-immergées peuvent quotidiennement aider dans le ravitaillement en eau de l’habitat. Machine à laver, système d’arrosage, sanitaires ou autres, les appareils peuvent acheminer l’eau d’un puits pour alimenter ces autres équipements. Pour ceux qui ont des problèmes d’inondation, les pompes-de-surface sont les solutions tout indiquées pour assainir efficacement les caves et les sous-sols. Et puis, on ne saurait oublier l’importance des stations de relevage dans l’évacuation des eaux ménagères. Cependant, pour s’assurer que tous ces matériels remplissent bien leur fonction sur le long terme, il est important de bien les entretenir. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider dans cette tâche.

Comment s’assurer de la longévité d’une pompe immergée ou vide-cave ?

À la différence d’autres types d’équipement de pompage, les pompes immergées fonctionnement en étant directement en contact avec le liquide à évacuer. Le fait que leur structure soit submersible leur confère un certain avantage puisqu’elle est plus ou moins préservée des facteurs de dégradation. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’elle est à l’abri de tout problème. Avec le temps, les dépôts peuvent rapidement se former au niveau des dispositifs d’aspiration au point de boucher la tuyauterie. Il faudra alors effectuer un lavage à l’eau chaude ou à haute pression pour ôter toute trace de saletés. Le nettoyage sera aisé avec un modèle comme la Pompe de Puits Immergée Calpeda MXS 503 EMT de 2,5 à 8 m3/h entre 28,5 et 8 m HMT Tri 230 V 0,55 kW.

Si la durée d’utilisation est assez longue, il est important de surveiller l’état du matériel. Avec les appareils proposés par les fabricants de pompes well-pumps-france et pompes pedrollo-france, les consommateurs peuvent bénéficier de l’assistance des techniciens en cas d’incident. Le client peut tout de suite informer les professionnels s’il constate des odeurs inhabituelles ou des bruits étranges qui proviennent de l’équipement. Certains types de pompe sont équipés d’un tableau de bord électronique qui facilite la vérification du système. Les conseils de l’expert vont ensuite permettre à l’utilisateur d’adopter les bonnes pratiques pour régler le problème. Souvent, une petite séance de nettoyage peut suffire, mais il arrive que certains accessoires de pompes doivent être remplacés.

Comment s’y prendre avec une pompe de relevage ?

Un entretien régulier est recommandé dans le cas des pompes-de-relevage. Selon le type d’eau traitée, l’appareil aura besoin d’être nettoyé 2 à 3 fois par an. Pour les modèles qui traitent des eaux chargées, les professionnels préconisent même une séance de maintenance tous les 3 mois. Le travail est assez facile à réaliser. Il suffit d’ouvrir la cuve et de vérifier son état. On peut ensuite enlever les sédiments qui collent à la structure et nettoyer les accessoires reliés (flotteurs, filtres et autres).

Les parois de la pompe seront absolument à prendre en compte lors de cette petite séance d’entretien. Il se peut, en effet, que des dépôts de graisses s’y soient formés. La tâche sera aisée avec un modèle pratique comme la Pompe de Relevage Ebara DUMPER 30 53.7-LT de 18 à 96 m3/h entre 13,1 et 8 m HMT Tri 400 V 3,7 kW. Un produit décapant et dégraissant, quelques passages d’un chiffon et le problème sera réglé. Le nettoyage pourra ensuite s’achever par un lavage à l’eau claire.

Et pour les pompes de surface et les motopompes ?

Dans le cas d’une pompe de surface, un lavage à l’aide d’un nettoyeur haute pression peut suffire. Ce type d’appareils de pompage ne nécessite en général aucun entretien particulier. Avec un modèle tel que la Pompe de Surface Salmson MULTI-H804-XV-T/IE3 Inox 316 Multicellulaire 2 à 14,5 m3/h entre 47 et 13 m HMT Tri 400 V 1,5 kW, l’astuce consiste tout simplement à veiller à ce que la tuyauterie reste en bon état.

En ce qui concerne les motopompes-thermiques comme la Motopompe Haute Pression Tsurumi DEF 5213 BECE de 1,5 à 40,8 m3/h entre 120 et 15 m HMT Davey Pumps Essence, la tâche se résume à la vérification du niveau d’huile, de l’état de la bougie et celui du filtre à air. Toutefois, s’il s’agit d’un équipement à moteur diesel, il faudra également tenir compte du démarreur et des injecteurs.

Sachez que sur EconomO.fr vous disposez aussi d’un choix important en nettoyeurs haute pression. Consultez la gamme : https://www.economo.fr/2012-nettoyeurs-haute-pression

Vous pouvez noter
Share
« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *